Passage en MPEG 4, dans la nuit du 4 au 5 Avril 2015.

 

Quelles conséquences pour les téléspectateurs ?

 

Le Premier Ministre Manuel Valls a précisé, par communiqué de presse du 10 décembre 2014, le calendrier de transfert de la bande des 700 MHz, utilisée actuellement pour la diffusion des services de la télévision numérique terrestre (TNT), c’est-à-dire la télévision reçue par une antenne râteau, vers les services de très haut débit mobile.

Ce transfert implique une évolution des normes de la TNT, avec l’arrêt du MPEG-2 et la généralisation de la norme MPEG-4, plus performante, qui est déjà utilisée pour la diffusion en haute définition (HD). Ce changement aura lieu en avril 2016. La plupart des téléviseurs existants sont déjà compatibles avec cette norme. Dans ce cas, aucun achat d’équipement supplémentaire ne sera alors nécessaire lors du changement de norme d’avril 2016.

 

Pourquoi ce changement de norme ?

 

Les usages et services à très haut débit mobile (4G, internet des objets…) se développent en France et dans le monde de manière exponentielle et nécessitent de dégager des ressources spectrales supplémentaires pour que le plus grand nombre puisse en bénéficier. Par ailleurs, l’évolution de sa norme de diffusion permettra à la TNT d’utiliser moins de fréquences tout en offrant une qualité d’image accrue. En effet, le codage MPEG-4 permettant de diffuser le même nombre de chaînes de télévision sur un espace plus réduit dès avril 2016, plus de chaînes HD seront proposées aux téléspectateurs avec une meilleure qualité d’image et de son.

 

Suis-je concerné par l’achat d’un nouvel équipement ?

 

Les téléspectateurs recevant la télévision par un autre moyen que l’antenne râteau ou le satellite – ADSL, fibre optique ou câble – ne sont pas concernés par le changement de norme en avril 2016.

Si vous recevez la télévision par le satellite, vous devez toutefois vous assurer que votre décodeur est bien compatible avec la norme MPEG-4. Les opérateurs satellites envisagent en effet, parallèlement à la migration prévue sur la TNT, de mettre fin à leur diffusion en MPEG-2. Ils mettront en place une communication spécifique pour informer leurs téléspectateurs.

Même si vous recevez la télévision par l’antenne râteau, vous n’êtes concernés que dans le cas où votre téléviseur ou adaptateur TNT n’est pas compatible MPEG-4. Or, dans la plupart des cas, les téléviseurs actuellement en service le sont déjà (logo « TNT HD ») : pour les téléviseurs dont l’écran dépasse 66 cm, la compatibilité est obligatoire depuis décembre 2009 et pour les plus petits écrans, depuis décembre 2012. Beaucoup de postes plus anciens sont aussi équipés d’adaptateurs « TNT HD » (MPEG-4). Plusieurs cas pourraient cependant exiger une adaptation des matériels :

– les téléviseurs anciens fonctionnant avec un adaptateur TNT MPEG-2 ;
– les téléviseurs TNT MPEG-2 et non « TNT HD » ;
– les téléviseurs achetés sous le label « full HD » ou « HD Ready » avant le 1er décembre 2008 qui ne sont pas compatibles avec la norme MPEG-4 et ne portent pas le label « TNT HD ».

 

Que faire si ma télévision n’est pas prête pour la norme à venir ?

 

Il n’est pas nécessaire de racheter une nouvelle télévision. Il suffira d’équiper son poste d’un adaptateur « TNT HD » externe (vendu environ 30 euros dans le commerce) pour pouvoir continuer à recevoir l’ensemble des chaînes de la TNT après avril 2016.
Un plan d’accompagnement du Gouvernement

Le Gouvernement accordera une aide financière aux foyers modestes, dépendants exclusifs de la TNT et non équipés MPEG-4, pour leur faciliter l’achat d’un équipement compatible « TNT HD ». Il mettra également en œuvre une campagne nationale d’information afin qu’aucun téléspectateur ne subisse d’écran noir lors du changement de norme d’avril 2016.